• Bâtiment annexe de la mairie de SALOGO

  • Magasin de la mairie de PÔ

  • Salle de réunion de la mairie de PISSILA

  • Bâtiment de l’état civil de la mairie de TONGOMAEL

  • Bâtiment annexe de Dori

  • Salle d’accès de Tenkodogo

  • Bâtiment de l’état civil commune de Zorgho

  • Salle de réunion de la mairie de TIEBELE

  • Photo de famille des nouveaux maires du centre nord

A PROPOS DU PACT

Role des principaux acteurs

Les principaux acteurs jouent les rôles essentiels suivants dans la mise en œuvre du PACT

Acteurs Rôle
Premier Ministère Assumer la responsabilité globale du PACT
Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité.
(DGCT, DGLPAP DAF, DMP, DEP)
Assurer les attributions d’agence de gestion de l’ensemble du projet
Assurer la responsabilité globale de l’exécution des activités relevant de la composante B
Assurer la responsabilité globale de l’exécution des activités relevant de la composante C
Assurer les attributions de service dans leur domaine technique de département ministériel nécessaires à la mise en œuvre des activités du PACT en général, et de la composante B
Ministère de l’Economie et des Finances
(DGB, DGTCP, DGCF, DGI)
Assurer la responsabilité globale de l’exécution des activités relevant de la sous-composante A.2
Assurer les attributions de service dans leur domaine technique de département ministériel nécessaires à la mise en œuvre des activités du PACT en général, et de la sous-composante A.2
UCP Assurer la gestion quotidienne du PACT au plan technique, administratif et financier ;
Assurer la responsabilité globale de l’exécution des activités relevant de la composante D
PNGT2 Apporter une assistance technique (fonction technique et fonction financière) au PACT pour la mise en œuvre des activités de la composante B et de la composante C
ONG REGIONALES
  • ASSOCIATION DAKUPA du Boulgou : région du Centre-Est
  • LABO CITOYENNETE : région du Centre-Sud
  • INADES FORMATION : région du Plateau Central
  • SOS SAHEL international : région du Centre Nord
  • CESAO-Pôle régional Burkina : région des Cascades
  • ASSOCIATION NODDE NOOTO-A2N : région du Sahel
Soutenir les communes, les autorités locales élues et les représentants des populations locales (y compris les acteurs de la société civile, les chefs religieux et coutumiers et les organisations de producteurs représentées dans les CVD) en développant des pratiques solides de responsabilisation et de transparence au niveau local.
Ce rôle comprendra des activités suivantes :
  • Information et de sensibilisation ;
  • Appui aux communes pour la communication et la participation communautaire ;
  • Appui au renforcement des capacités des conseillers municipaux et des représentants des communautés pour consolider leur participation dans les processus de prise de décisions et de suivi ;
  • Rapportage sur la performance annuelle des acteurs ciblés.
AMBF Sensibiliser, informer les communes pour la mise en œuvre des activités de la sous-composante C.2
COMMUNES Mettre en œuvre des activités relevant de la composante B et de la composante C

Les organes d’orientation et de pilotage du programme :

  • L’assemblée générale des chefs de projets (AGCP)
  • Le comite de pilotage du programme (COPIL)

Les organes de coordination et de gestion :

  • Comité technique du programme (COTEC)
  • Groupes de travail sectoriels du programme (GTS)
  • Correspondant du PACT dans chaque structure technique (Point focal)
  • Le comité national de sélection des meilleures communes (CNS)
  • Unité de coordination du programme (UCP)

Références du projet : Accord de don N° H736-BF du 08 décembre 2011 entre le Gouvernement du Burkina Faso et l’Association Internationale de Développement (IDA)