• Bâtiment annexe de la mairie de SALOGO

  • Magasin de la mairie de PÔ

  • Salle de réunion de la mairie de PISSILA

  • Bâtiment de l’état civil de la mairie de TONGOMAEL

  • Bâtiment annexe de Dori

  • Salle d’accès de Tenkodogo

  • Bâtiment de l’état civil commune de Zorgho

  • Salle de réunion de la mairie de TIEBELE

  • Photo de famille des nouveaux maires du centre nord

 
 
 
Newsletter

S'incrire à la Newsletter

 
 
 
 

ACTUALITES

Des conventions d’un montant de plus de 5 milliards

Le Ministre de l’Aménagement du Territoire et de la Décentralisation monsieur Toussaint Abel Coulibaly a présidé le 13 juin à Ziniaré la cérémonie de remise des conventions 2013 des communes de la zone d’intervention du PACT. Plus de cinq milliards seront injectés dans le développement institutionnel cette année.

Accompagné de son homologue des ressources animales et halieutiques monsieur Ouédraogo Jérémie, le Ministre Toussaint Abel Coulibaly à fait le déplacement de Ziniaré avec beaucoup de conseils au bout des lèvres.

Le ministre Toussaint Abel Coulibaly lors de son discours

Constatant la réalité dans les communes en matière de développement institutionnel il n’a pas manqué de souligner que dans les administrations communales subsistent de nombreux dysfonctionnements : « l’organisation et le fonctionnement des conseils municipaux, des services des mairies, les cumuls de fonctions, les incapacités professionnelles d’une catégorie du personnel, la mauvaise organisation de la passation des marchés, la mauvaise gestion de l’information et de la communication au sein des mairies, les tenues irrégulières de rencontres avec les populations… »

M SERDAR Yilmaz représentant la Banque Mondiale

Pour toutes ces raisons monsieur Toussaint Abel Coulibaly dira aux maires que « l’intervention du PACT est un précieux appui sans lequel il vous sera certainement difficile de surmonter des difficultés récurrentes dans les administrations communales. »

Le 13 juin a ainsi été le jour de la consécration d’un engagement annoncé une année plus tôt. Celui de permettre aux maires, a dit le Coordonnateur National adjoint du PACT M Idrissa Soré, de bénéficier des conventions d’exécution des premières priorités dégagées par cent quarante (140) communes en matière de développement institutionnel.
Au total cinq milliards de francs CFA seront ainsi injectés dans le renforcement institutionnel. Les communes de la région du Plateau Central elle bénéficient de près de sept cent millions de FCFA

M Idrissa Soré CNA du PACT "Cette première année de financement PACT est une année de dur labeur"

Mais la remise des conventions n’est pas le plus important. La préoccupation répétée par les intervenants à cette cérémonie solennelle et adressée aux exécutifs communaux est l’absorption desdites subventions. Il ne reste plus beaucoup temps a prévenu M Soré. Les maires se doivent donc de mettre les bouchées doubles pour réaliser tout ce qui est prévu.

Le ministre Coulibaly a repris la même préoccupation à l’adresse des maires. Il les a appelés à travailler dans la diligence et l’efficacité pour mériter que les subventions se poursuivent dans les quatre années à venir. Proverbes et exemples à l’appui.
il l’a répété en langue nationale moré.
La cérémonie de Ziniaré s’est achevée par une séance de travail entre l’Unité de coordination du Programme, les représentants de la Banque mondiale et les maires de la région du Plateau Central. Au menu de ces échanges, dégager les difficultés qui pourraient se poser à eux dans la mise en œuvre des plans de développement institutionnel 2013.

Madame le Maire de Loumbila recevant sa convention

Photo de famille après la remise des conventions