• Bâtiment annexe de la mairie de SALOGO

  • Magasin de la mairie de PÔ

  • Salle de réunion de la mairie de PISSILA

  • Bâtiment de l’état civil de la mairie de TONGOMAEL

  • Bâtiment annexe de Dori

  • Salle d’accès de Tenkodogo

  • Bâtiment de l’état civil commune de Zorgho

  • Salle de réunion de la mairie de TIEBELE

  • Photo de famille des nouveaux maires du centre nord

 
 
 
Newsletter

S'incrire à la Newsletter

 
 
 
 

ACTUALITES

Les recommandations

La quatrième Conférence Nationale de la décentralisation (CONAD) s’est tenue le 15 novembre dernier dans la salle des banquets de OUAGA 2000. Placée sous la présidence effective du Premier ministre monsieur Luc Adolphe Tiao, cette rencontre bisannuelle a connue la participation de plus de 400 cents personnes parmi les quelles des gouverneurs de région,des maires,des partenaires technique et financiers, des organisations de la société civile…
A menu, un thème bien d’actualité dans la décentralisation burkinabé : « Renforcer la maitrise d’ouvrage locale pour plus d’efficacité dans l’exercice des compétences des collectivités Territoriales  » Après plusieurs heures d’échanges sur les préoccupations soulevées par les participants, plusieurs recommandations ont été formulées dans le but de contribuer à améliorer le processus de décentralisation au Burkina. En voici la liste :
1. Accélérer la mise en place et l’opérationalisation des Agences Régionaux de Développement ;
2. Traduire les textes fondamentaux de la décentralisation dans les principales langues nationales ;
3. Réaliser un audit sur les appuis financiers de l’Etat aux Collectivités Territoriales ;
4. Impliquer les maires dans l’exécution des investissements locaux opérés par l’ETAT ;
5. Renforcer le dialogue au niveau local à travers le relecture des textes sur la tutelle : rôle des gouverneurs, du maire, du Haut-commissaire et du préfet ;
6. Réaliser des infrastructures marchandes dans les communes rurales pour leur permettre de générer des ressources propres nécessaire au développement de l’économie locale ;
7. Rendre effectif le recrutement des 1000 agents au profit des Collectivité Territoriales conformément à l’engagement des plus hautes autorités ;
8. Consolider la fonction publique Territoriale pour la rendre plus attractive au bénéfice du service public local ;
9. Insérer au niveau de la nomenclature budgétaire de l’Etat une ligne destinée à l’appui à la décentralisation dans tous les ministères.

Le premier ministre a modéré de bout en bout la IVème CONAD

Les PTF à la cérémonie d’ouverture

Une vue des participants
La CONAD IV a connu une animation particulière avec l’organisation d’une exposition des projets et programmes.Plusieurs institutions on donné à voir leur expertise sur le terrain de la décentralisation. L’occasion a été ainsi donné aux visiteurs de découvrir et / ou d’approfondir leurs connaissances sur les programmes de décentralisation au Burkina Faso. Une belle initiative du Comité d’Organisation et qui a retenue l’attention du premier ministre. Luc A. Tiao a souhaité que cette initiative, qui donne aussi de la visibilité aux efforts fournis par les bailleurs de fonds, soit améliorée dans les prochaines édition de la CONAD.

Le PACT a participé à" l’expo CONAD IV"

Le CNA dans le stand PACT

KRS
SCOM/PACT