• Bâtiment annexe de la mairie de SALOGO

  • Magasin de la mairie de PÔ

  • Salle de réunion de la mairie de PISSILA

  • Bâtiment de l’état civil de la mairie de TONGOMAEL

  • Bâtiment annexe de Dori

  • Salle d’accès de Tenkodogo

  • Bâtiment de l’état civil commune de Zorgho

  • Salle de réunion de la mairie de TIEBELE

  • Photo de famille des nouveaux maires du centre nord

 
 
 
Newsletter

S'incrire à la Newsletter

 
 
 
 

ACTUALITES

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2014

Nous avons dit performance communale ! A l’entame de cette nouvelle année je voudrais souhaiter, à toutes et tous les travailleurs des institutions et structures impliquées dans la mise en œuvre du Programme d’Appui aux Collectivités Territoriales (PACT), la bonne et heureuse année 2014. Quelle soit effectivement une année de santé et de performance communale dans la paix et le progrès social.

En décidant de cet important programme, le PACT, l’exécutif burkinabé a-t-il seulement perçu les enjeux fondamentaux de la décentralisation ? La dure question de la performance institutionnelle des communes burkinabé et la nécessaire solidification des avancées dans la mise en œuvre des plans communaux de développement demeurent des questions dont la résolution est porteuse d’avancées significatives de la décentralisation burkinabé. Y parvenir passe nécessairement par le renforcement d’un cadre administratif et financier prévisible et transparent de gouvernance locale à même de renforcer les capacités et le financement des collectivités territoriales.

En décidant d’en faire une de ses composantes, le PACT entend ainsi travailler à l’approfondissement de l’efficience du suivi de la tutelle. Renforcer les capacités du gouvernement en matière de décentralisation pour assurer une tutelle plus forte, plus organisée et proactive. Ce d’autant plus que le PACT appuiera les systèmes administratifs de base par le truchement de subventions aux plans de développement institutionnel réalisé dans chacune des cent quarante (140) communes de sa zone d’intervention. Les premiers déblocages sont à date une réalité. Ainsi entendons-nous apporter une contribution à la résolution des difficultés liées au développement organisationnel, en équipement et en ressources humaines des administrations communales. Le souci évident est de fournir des ressources aux communes pour leur permettre de mettre en place des administrations efficaces, efficientes et responsables pour conduire la mise en œuvre des Plans Communaux de Développement.
Le PACT enfin, entend renforcer l’obligation de rendre compte des collectivités territoriales. Dans le contexte actuel de la décentralisation burkinabé, quoi de plus normal que de renforcer les capacités des conseils municipaux, des représentants de la société civile et de la communauté locale à exprimer leurs besoins et s’engager dans le suivi de la performance des collectivités territoriales. Nos actions en la matière se fonderont sur la sensibilisation et la communication utiles à développer des pratiques participatives efficaces de gouvernance locale. C’est là aussi tout le bien fondé de continuer un soutien, en vue d’un passage à l’échelle, à la Compétition Pour l’Excellence dans la Gouvernance Locale, la COPEGOL. Le PACT est un programme-défi pour la décentralisation burkinabé. Le soutien et l’engagement de tous les acteurs impliqués sont le gage de son succès. Bonne et heureuse année à toutes et à tous !
SORE Idrissa
CNA/PACT