• Bâtiment annexe de la mairie de SALOGO

  • Magasin de la mairie de PÔ

  • Salle de réunion de la mairie de PISSILA

  • Bâtiment de l’état civil de la mairie de TONGOMAEL

  • Bâtiment annexe de Dori

  • Salle d’accès de Tenkodogo

  • Bâtiment de l’état civil commune de Zorgho

  • Salle de réunion de la mairie de TIEBELE

  • Photo de famille des nouveaux maires du centre nord

 
 
 
Newsletter

S'incrire à la Newsletter

 
 
 
 

ACTUALITES

Le COTEC a affiné le PTBA 2017

Le comité technique du PACT s’est réuni le vendredi 3 février dans la salle de conférence de la mairie de Ziniaré. Il s’agit de l’organe de coordination technique du programme qui se réunit régulièrement chaque année en prélude à toute session du comité de pilotage. Pour cette dernière session deux points étaient inscrits à l’ordre du jour à savoir l’examen et l’adoption bilan du bilan physique et financier 2016 et l’examen et l’adoption du projet de PTBA 2017.

Pour mémoire, décembre 2016 était l’année de clôture de la première phase du programme. Dans la perspective d’une bonne préparation de la seconde phase, le gouvernement burkinabé a obtenu de la Banque Mondiale une prorogation de huit mois et qui étale la vie du programme (phase 1) jusqu’à la mi 2017.

C’est aussi ce qui a expliqué la tenue en février 2017 du comité technique. Car, il a fallu, a expliqué le coordonnateur national adjoint, consolider les données financières et opérer les ajustements idoines pour ainsi proposer un programme de travail et de budget 2017 réaliste et réalisable. A Ziniaré, les membres du COTEC ont pu apprécier l’état de l’exécution physique du PACT qui en décembre 2016 affichait les taux de réalisation suivants :

La salle de conférence de la mairie de Ziniaré a abrité les travaux du COTEC

Composante A« jeter les bases pour la création d’institutions administratives et budgétaires intergouvernementales solides » : 76%
Composante B « Renforcer la capacité des communes à gérer le développement local » : 85%
Composante C « améliorer les liens d’obligation de rendre compte entre les autorités communales et les citoyens, » : 96 %

Une progression satisfaisante selon les membres du COTEC qui ont surtout mis l’accent sur les activités à venir et qui ne devront pas excéder huit mois. Certaines activités non réalisées pour diverses raisons ont été reconduites. Le projet de PTBA affiné à Ziniaré par le COTEC prend en compte toutes les composantes du programme et ce sont ces propositions que le Comité de Pilotage, prévu pour se tenir le 08 février prochain, devra valider.

En attendant les membres du COTEC ont formulé entres autres recommandations, celle de trouver les voies et moyens pour attirer l’attention des communes défaillantes sur le financement PACT à plus de célérité dans l’exécution de leurs dons subsidiaire.