• Bâtiment annexe de la mairie de SALOGO

  • Magasin de la mairie de PÔ

  • Salle de réunion de la mairie de PISSILA

  • Bâtiment de l’état civil de la mairie de TONGOMAEL

  • Bâtiment annexe de Dori

  • Salle d’accès de Tenkodogo

  • Bâtiment de l’état civil commune de Zorgho

  • Salle de réunion de la mairie de TIEBELE

  • Photo de famille des nouveaux maires du centre nord

 
 
 
Newsletter

S'incrire à la Newsletter

 
 
 
 

ACTUALITES

Valider le PTBA 2018

La première mission de supervision du PACT/Financement additionnel se déroule en ce moment à Ouagadougou. Prévue pour durer du 29 janvier au 02 février,elle est composé de huit spécialistes et dirigée par Monsieur Gabriel DEDU le nouveau chargé du PACT au niveau de la Banque Mondiale, assisté de Monsieur Serdar Yilmaz et de monsieur Célestin Bado, consultant.

En rappel le financement additionnel du PACT est entré en vigueur le 29 décembre 2017 suite à l’accord de financement conclu entre le gouvernement du Burkina Faso et l’association International de développement le 22 septembre 2017 à Ouagadougou.
Depuis, quel a été le chemin parcouru ? Justement c’est la question qui fonde cette toute première mission de supervision avec comme entre autres lignes de préoccupation, la revue du programme de travail et le budget 2018, l’évaluation de la mise en place des mesures en ce qui concerne le domaine de passation des marchés et de la sélection environnementale et sociale...

Avec Le SG du Premier ministère
Pour sa première journée de travail la mission a pu rencontrer dans la matinée du lundi le Secrétaire Général du Premier Ministère (Président du Comité de pilotage du PACT). Ce dernier s’est réjoui de l’apport du programme dans sa contribution à la mise en œuvre du processus de décentralisation au Burkina. "C’est l’un des rares projets dont les résultats sont bien visibles sur le terrain", ajoutant son empressement à voir l’Unité de Coordination atteindre une vitesse de croisière dans la mise en œuvre.
Même ton de satisfaction au niveau du Secrétaire d’Etat à la décentralisation Monsieur Alfred Bouda ainsi que du secrétaire général du ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation monsieur Pierre Bicaba.

Dans le bureau du Secrétaire d’Etat à la décentralisation
Selon monsieur Bouda "grâce aux appuis du PACT dans les communes et dans les six premières régions d’intervention, on constate une amélioration par rapport aux autres communes qui attendent impatiemment". Le secrétaire d’état a retracé à la mission les efforts en cours pour l’approfondissement du processus de décentralisation au Burkina en mettant l’accent sur les nouveaux référentiels et aussi la récente initiative du Premier Ministre de rencontrer les présidents de conseil des collectivités sur le "transfert des compétences et des ressources de l’Etat aux collectivités territoriales pour une mise en œuvre optimale des plans locaux de développement".
Dans son programme, la mission au-delà des rencontres avec l’ensemble des partenaires de mise en œuvre, a prévu d’assister à la session du premier Comité Technique qui devra entre autre plancher sur le premier programme de travail et budget 2018 du PACT sous financement additionnel.